Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

August 05 2011

Le voyage en 3 films

Projet tout simplement magnifique qui se passe de commentaires.
A regarder d’urgence.


ShareThis

Tags: Culture

January 22 2011

Jury du millenaire : Mon vote

Jeudi soir nous nous sommes réunis chez Danone Communities pour regarder 16 courts métrages sur les grands enjeux du millénaire, plus exactement 16 documentaires réalisé par des amateurs pour traiter des sujets  des 8 enjeux du millénaire. 16 films que nous devons départagé en tant que jury du millénaire.16 films que je vous invite à voir car cette soirée était boulversante. Avec humour, avec amour, avec force et conviction ces 16 réalisateurs nous permettent de prendre conscience de ces enjeux. On sort de ces 2h de visionnage avec une conviction la pauvreté est protéiforme, il y n’y a pas un enjeu mais bien plusieurs et chacun est une brique pour les fondations d’un monde à vivre (et oui on est meme encore loin de l’idée de justice).

Les 16 films sont la .

Les 8 enjeux présentés ici

et les films 8 réalisés par des réalisateurs connus ici : letempspresse.org

8_jury

Et voici donc mon trio de tête, mes trois préférés autant pour le traitement du sujet que la qualité du film.

En 3ème position :Dimanche de Oscar LALO - France


J’ai aimé Dimanche pour le ton, la créativité, la simplicité et le regard des acteurs et membres du générique. Pas de moyen, une envie faire passer le message, une réalisation créative, un engagement réel et de l’humour pour un sujet qui me préoccupe l’EAU et pour lequel il faut bien le dire je ne suis pas exemplaire. donc demain, c’est dimanche je vais faire un réel effort. Merci Oscar.

Dans la même style humoristique vous pouvez jeter un oeil à titanic.

En 2ème position :  Douche froide de Nicolas LEBORGNE


J’ai aimé Douche Froide pour 2 raisons : la structure du film et le ton. Nous avons eu, en Europe en tout cas, des milliers de films sur le SIda et la protection. ces films ont été surtout diffusé en télé lors de mon adolescence et même si j’avais une réelle sensibilité au sujet je dois dire que cela ne passait pas toujours très bien. Je trouve qu’avec Douche froide Nicolas Leborgne a su inverser le propos pédagogique (c’est la fille qui s’occupe de la mère) tout en gardant un effet punchy de la structure narrative. Bref un sujet celui du SIDA mais aussi de manière plus générale les MST important et lié à la prévention, l’éducation et la transmission. Bref un sujet sur lequel le cinéma peut beaucoup !

Et mon gagnant : Amal de Ali benkirane


Je pourrais écrire des kilomètre sur le pourquoi, mais je vais laisser le film parler de lui même car il est executé avec retenu et brio et juste dire que l’éducation est mon sujet principale sur les 8 enjeux. C’est peut être le moins impérieux en terme de survie mais c’est le plus lourd en terme de portée. Enfin la place de la femme et la beauté d’amal. Les femmes sont les clés de ce combat pour la pauvreté : MST, nutrition, progrès… elles portent demain et c’ets vers elle que doivent porter nos efforts. Amal m’a presque fait pleuré : c’ets un très beau film.

Mention spéciale du jury pour Barye qui m’a laissé KO et que je vous invite à regarder !


Un grand merci à ceux qui ont partagé cette soirée avec nous.

ShareThis

October 05 2010

Découvrez le Royal Monceau

img_1146Invitation plaisir hier soir pour découvrir un nouveau lieu de culture et de prestige parisien  : Le Royal Monceau !

Merci @Pierre_Vallet pour cette magnifique invitation

Mais  Royal Monceau c’est quoi ?  Un hôtel /  Un lieu d’art (et pas juste dans la salle d’exposition qui ouvrira début 2011 mais simplement partout) /  Une maison familière &, surréaliste /  Un lieu de gastronomie hors norme / des chambres hors de prix mais simplement à tomber / Un fumoir à cigare / Une librairie d’oeuvres et de livres hors norme / Pierre hermé pour le sucré … et même le popcorn de la salle de cinéma / Un concierge Art / Une équipe artistique féminine qui connait son sujet sur le bout des ongles / Bref du talents, du beau et forcément du cher (de 700 à 16 000 € la nuit)

dsc_0602

–> Le Royal Monceau renouvelle le genre du palace avec talent et sa tagline le montre bien. “Palace. Et  parisien.” C’est ce petit point qui fait toute la différence, il ne s’agit plus d’une simple localisation mais bien d’un esprit.

Esprit du Paris artistique, des groupes d’artistes, des collaborations fructueuses entre les disciplines (le beau est l’ami du bon ;-).

Ils ont crée un blog dédié à la vie culturelle parisienne Artforbreakfast… et ce n’est pas @carpewebem avec moi sur la photo qui me contredira quand je vous dis que c’est un blog à suivre !

Sur twitter ils sont là

Sur Foursquare la … et devinez qui est mayor ? (Je vais peut être me faire ré-inviter pour goûter un des merveilleux cocktails proposés par le Bar… une de mes petits péchés)

Ouverture prévu bientôt… un lieu à suivre … à visiter … à découvrir d’urgence et pour les plus chanceux à tester ;-D

ShareThis

May 31 2010

A tous les ZIZI Riders ! Récit d’un week end culturel

Deux événements importants dans mon week end culturel :  la lecture de Zizi the kid et la mort de Dennis Hopper. Ce qui mélangé donne Zizi readers. Sur le fond pas grand chose à voir sauf que ces deux événements ont provoqué le même effet : une plongée dans mon passé.

zizi-the-kidCommençons par le livre de david Abiker : Zizi the kid. David Abiker nous raconte ses premiers émois sexuels à travers différentes anecdotes et souvenirs. Qu’il s’agisse des lectures de playboy chez son oncle ou des souvenirs des pubs végétaline (voir plus bas) on trouve ici avec une belle plume ce qui constitue l’imaginaire sexuel d’un garçon. On se prend à la lecture à essayer de se remémorer ses premières émotions… on cherche et finalement il ne faut pas aller si loin pour ce souvenir de la sexualité latente de ses dessins animés préférés : qu’il s’agisse de cat’s eyes ou de nicky larson ou des décolletés volés (dans la vraie vie ou à la télé). David a grandit dans les années 70 et moi une bonne dizaine d’année après et ce qui frappe c’est la difficulté de la recherche des ces moments, je serais très curieux de lire le même livre pour un adulte de vingt ans qui aurait grandit à l’ére du web et des défilés lingeries de fashion TV. tout ca pour dire que les souvenirs se ressemble mais si leur charge et inversement proportionnelle à leur accessibilités. il y a quelque chose de sociologiquement passionnant dans le livre de David (oui il y a un peu de nostalgie d’une époque révolue) qui tourne autour de l’éveil. je vous invite donc à lire ce livre dont je ne connais pas exactement la nature autobiographique (et qu’importe car comme tout bon roman ce n’est pas la le sujet).

Alors Zizi readers jusqu’au bout … dennis hopper disparait ce week end et outre l’artiste photographe c’ets surtout un personnage du cinéma qui disparait et qui a marqué mon adolescence avec ses rôles de mâles que l’on cherche à être… toujours cette même quête ! Voici dont mes 3 films préférés de ce grand monsieur :

  1. Apocalypse Now
  2. True Romance
  3. Blue Velvet

Et oui j’ai pas vu Easy rider ce qui va etre corrigé tres prochainement… je vais aussi en profiter pour regarder Basquiat.

Lu aussi ce week-end le tome 3 de lady snowblood (on retombe sur la présence des manga comme espace érogène de l’adolescence) et je vais attaquer cette semaine la vie secrète des jeunes de Sattouf dont j’avais adoré les beaux gosses.

Allez je vous laisse avec la pub végétaline et le générique de cat’s eye (pour le plaisir du latent).

retrouver ce média sur www.ina.fr

ShareThis

July 08 2008

Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl